Skip to main content
Search

L’Impériale communique ses résultats financiers et d’exploitation 2017

Friday, February 2, 2018

L’Impériale communique ses résultats financiers et d’exploitation 2017

 
  • Des bénéfices pour l’ensemble de l’exercice de 490 millions de dollars, ou 1 056 millions de dollars excluant les pertes de valeur hors trésorerie comptabilisées du secteur Amont.
  • Des travaux sont en cours en vue d’augmenter la production moyenne annuelle brute de Kearl à 240 000 barils par jour.
  • Plus de 1,1 milliard de dollars a été versé aux actionnaires sous la forme d’achats d’actions et de dividendes.

CALGARY, Alberta

Imperial Oil Limited (TSX: IMO):


 

   

Quatrième trimestre

     

12 mois

   

en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire

2017

     

2016

     

%

2017

     

2016

     

%

Bénéfice (perte) net (PCGR des États-Unis)

(137)

1 444

(109)

490

2 165

(77)

Bénéfice (perte) net par action ordinaire – compte tenu d’une dilution (en dollars)

(0,16)

1,70

(109)

0,58

2,55

(77)

 

Dépenses en immobilisations et frais d’exploration

216

213

1

671

1 161

(42)

Les gains estimés de 2017 étaient de 490 millions de dollars, représentant les pertes de valeur hors trésorerie comptabilisées de 566 millions de dollars associées au développement du projet Horn River et le projet de gaz de Mackenzie. Les décisions de ne pas aller de l’avant avec ces projets pour le moment sont imputables à de nombreux facteurs, y compris une évaluation de la compétitivité relative de ces investissements. Les résultats de 2017 se comparent à un bénéfice net de 2 165 millions de dollars en 2016, qui inclut un gain de 1,7 milliard de dollars dégagé de la vente de sites de vente au détail.

Tout au long de l’année, l’Impériale a amélioré le rendement et renforcé sa position concurrentielle, en mettant l’accent sur l’augmentation des flux de trésorerie tout en réalisant des rendements supérieurs pour les actionnaires au cours du cycle économique.

Le secteur aval de l’Impériale a continué d’afficher des résultats solides dans l’ensemble de la chaîne de valeur en 2017. Le raffinage a obtenu plusieurs résultats historiques, notamment en matière d’efficacité énergétique et de fiabilité. Les ventes de produits pétroliers ont atteint le plus haut niveau depuis plus de 25 ans, témoignant ainsi de l’engagement de la compagnie à accroître les volumes et à offrir de la valeur à ses clients. L’Impériale a augmenté ses ventes de marque en convertissant les sites de transport par camion Husky à la marque Esso et en ouvrant les premières stations-service de marque Mobil au Canada.

L’Impériale a réalisé une production brute d’équivalent pétrole de 375 000 barils par jour en 2017. La compagnie a continué à mettre en œuvre des améliorations dans le secteur Amont, en augmentant la production annuelle aux sites de Cold Lake et de Kearl, tout en continuant de multiplier les occasions d’améliorer davantage le rendement.

« Des progrès notables ont été réalisés pour résoudre les problèmes de fiabilité au site de Kearl. À la fin de ces améliorations, Kearl est prévu produire une moyenne annuelle nette de 200 000 barils par jour en 2018», a déclaré Rich Kruger, président du conseil, président et chef de la direction.

Des investissements rentables visant l’ajout d’une option de redondance initiale et de répartition du débit ont été annoncés au quatrième trimestre et devraient être terminés d’ici la fin de l’exercice 2019. Ces travaux permettront de positionner l’exploitation Kearl au-delà de sa portée initiale en augmentant la production moyenne annuelle brute à environ 240 000 barils par jour en 2020.

De plus, la compagnie a versé plus de 1,1 milliard de dollars aux actionnaires en 2017, grâce à la reprise des achats d’actions et la croissance continue des dividendes.

« L’Impériale possède des actifs de première qualité, un avantage sur le plan de l’intégration et une main-d’œuvre dévouée, » a déclaré M. Kruger. « Nous sommes bien positionnés pour continuer à offrir une valeur à long terme à nos actionnaires. »

Quatrième Trimestre – PDF / 208.48 KB

Après plus d’un siècle, l’Impériale reste un meneur de l’industrie en appliquant la technologie et l’innovation pour développer les ressources énergétiques canadiennes de manière responsable. En tant que principal raffineur de pétrole, important producteur de pétrole brut et de gaz naturel, un producteur pétrochimique clé et principal distributeur de combustibles du Canada, notre compagnie s’engage à respecter des normes élevées dans tous ses secteurs.

Close