Skip to main content
Search

L'Impériale met de nouvelles technologies en application pour réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre des sables bitumeux

Tuesday, August 28, 2018

L'Impériale met de nouvelles technologies en application pour réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre des sables bitumeux

 
  • La pétrolière accélère la cadence d'innovation, et optimise la fiabilité et l'efficacité des opérations
  • La technologie émergente de la proposition de projet Aspen pourrait déboucher sur des améliorations supplémentaires
  • D'autres technologies pionnières sont en cours d'élaboration pour permettre des réductions supplémentaires à l'avenir

CALGARY, Alberta

Public Company Information:

TSX:
IMO

CALGARY, Alberta--(BUSINESS WIRE)--L'Impériale a déclaré aujourd'hui que la société projette d'appliquer des technologies de pointe et d'optimiser l'efficacité afin de réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre des sites de sables bitumeux qu'elle exploite. La compagnie prévoit de renforcer un engagement de longue date en faveur de la diminution de l'impact écologique et de l'amélioration des indicateurs économiques de production associés aux opérations de sables bitumeux.

En 2016, L'Impériale a ouvert un centre de recherche dernier cri destiné à stimuler l'innovation en matière de sables bitumeux. Situé dans la zone sud-est de Calgary, la nouvelle installation accueille une équipe de chercheurs en quête d'avancées technologiques qui apporteront aux activités de sables bitumeux de la compagnie d'importants avantages écologiques et économiques.

"Nous accélérons le rythme de nos innovations et appliquons des technologies dans le but de fournir une performance environnementale et économique inégalée dans le secteur", déclare Rich Kruger, président du conseil, président et chef de la direction de l'Impériale. "Nous observons un potentiel prometteur pour la commercialisation des technologies révolutionnaires que nous avons développées, et qui devraient non seulement déboucher sur une réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l'utilisation en eau, mais aussi sur l'optimisation des indicateurs économiques de nos activités."

L'application d'une technologie de prochaine génération de récupération du pétrole aux activités sur site de l'Impériale à Cold Lake, l'amélioration de la fiabilité sur son site minier de Kearl et les améliorations continues en termes d'efficacité énergétique devraient être des éléments clefs de cette réduction qui permettra, selon les projections, une diminution de dix pour cent de l'intensité des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2023, en comparaison avec les niveaux de 2016.

L'Impériale prévoit d'atteindre des niveaux de réduction encore plus élevés grâce à l'application progressive d'une technologie de récupération du pétrole sur site, pour sa proposition de projet de sables bitumeux à Aspen, qui est actuellement en cours d'examen réglementaire. La nouvelle technologie de séparation par gravité stimulée par injection de solvant et de vapeur, permettrait de réduire jusqu'à 25 pour cent les niveaux d'émissions de gaz à effet de serre et d'utilisation en eau grâce à une baisse de la consommation énergétique par baril, en comparaison avec la technologie traditionnelle de drainage par gravité au moyen de vapeur.

À la suite d'un projet pilote pluriannuel de 100 millions de dollars et couronné de succès sur son site de Cold Lake, l'Impériale évalue également la première application commerciale de son processus pionnier de solvant cyclique, qui pourrait littéralement éviter l'utilisation de vapeur et réduire jusqu'à 90 pour cent l'intensité des émissions dans certaines zones du champ de Cold Lake de la compagnie.

L'Impériale cultive depuis longtemps un esprit innovateur et a joué un rôle déterminant dans la R&D en matière de sables bitumeux. Au cours des 20 dernières années, l'Impériale a investi plus de 2,1 milliards d'euros dans la recherche et le développement, injectés en majeure partie dans les technologies de récupération du pétrole destinées à améliorer la performance environnementale et économique.

En outre, l'Impériale jouit d'une expertise mondiale acquise grâce à l'investissement annuel d'ExxonMobil d'environ un milliard de dollars consacrés à la recherche et au développement. Forte de sa relation avec ExxonMobil, l'Impériale peut également étudier l'utilisation de biocarburants de pointes, ainsi que le captage et le stockage de carbone. ExxonMobil est à l'avant-garde de ces technologies qui, pour bon nombre d'entre elles, peuvent jouer un rôle significatif pour un avenir produisant moins de carbone.

Mise en garde: les déclarations contenues dans le ce communiqué de presse qui sont liées à des situations ou événements futurs, y compris les réductions planifiées d'émissions de gaz à effet de serre et l'optimisation économique, sont des énoncés prévisionnels. Les résultats réels à venir, y compris la quantité et le calendrier des réductions des émissions; l'impact économique des nouvelles technologies; l’obtention en temps opportun de l’approbation des organismes de réglementation; les plans, les dates, les coûts et les capacités des projets; les taux de production; l'efficacité des capitaux et les économies de coût; et les dépenses de capital et environnementales peuvent varier de manière substantielle en raison d'un certain nombre de facteurs, tels que des événements politiques ou réglementaires, y compris des modifications au niveau de la législation et de la politique gouvernementale; la réglementation environnementale, y compris les restrictions en matière de changements climatiques et d’émissions de gaz à effet de serre; le respect des délais d'exécution des projets, y compris leur gestion et échéancier; la disponibilité et l’allocation de capitaux; la réponse aux avancées technologiques inattendues; des interruptions opérationnelles imprévues; et d'autres facteurs décrits sous la rubrique 1A du plus récent rapport de l'Impériale sur formulaire 10-K. Les énoncés prévisionnels ne garantissent pas le rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, qui sont parfois semblables à ceux d’autres entreprises pétrolières et gazières, parfois exclusifs à l’Impériale. Les résultats réels de l’Impériale peuvent être sensiblement différents des résultats implicites ou explicites selon les énoncés prévisionnels, et les lecteurs sont priés de ne pas s’y fier aveuglément. L’Impériale ne s’engage aucunement à publier une mise à jour de toute révision des énoncés prévisionnels contenus aux présentes, sauf si la loi l’exige.

Après plus d’un siècle d’existence, L'Impériale demeure un chef de file dans la promotion de la technologie et de l’innovation visant à mettre en valeur les ressources énergétiques du Canada de façon responsable. Principal raffineur de produits pétroliers du Canada, un des plus grands producteurs de pétrole brut, producteur clé de produits pétrochimiques et chef de file dans la distribution de carburant à l’échelle du pays, la compagnie est résolue à appliquer des normes élevées, et ce, dans tous ses secteurs d’activité.

Contact:

Compagnie Pétrolière Impériale Limitée
Relations avec les investisseurs
587 476-4743
ou
Relations avec les médias
587 476-7010

Close